Recherche arborescence

FicheAuteurTitre - Résumé
007FORTIERSur l’établissement rural de Pouy
Après une présentation détaillée des différentes phases de constitution du domaine de Pouy, l’auteur aborde ses méthodes de culture très originales pour l’époque. Il s’agit de mettre en culture (prairies artificielles) les bons terrains, d’y faire pâturer des moutons qui donnent l’engrais afin de nourrir les mauvaises terres.
Il dénonce un certain nombre d’idées toutes faites comme les années bonnes et les mauvaises en agneaux, pour lui en effet toutes les années sont bonnes, il s’agit de bien leur donner à manger et de bien les soigner. C’est une question d’environnement.
A toutes ces remarques s’ajoutent des considérations sur l’assolement des terres améliorées par les prairies et leurs produits.
Ce document est encore plein d’intérêt et nécessite un dépouillement plus complet en comparaison avec des données actuelles.
A lire
007FORTIERSur l’établissement rural de Pouy
Après une présentation détaillée des différentes phases de constitution du domaine de Pouy, l’auteur aborde ses méthodes de culture très originales pour l’époque. Il s’agit de mettre en culture (prairies artificielles) les bons terrains, d’y faire pâturer des moutons qui donnent l’engrais afin de nourrir les mauvaises terres.
Il dénonce un certain nombre d’idées toutes faites comme les années bonnes et les mauvaises en agneaux, pour lui en effet toutes les années sont bonnes, il s’agit de bien leur donner à manger et de bien les soigner. C’est une question d’environnement.
A toutes ces remarques s’ajoutent des considérations sur l’assolement des terres améliorées par les prairies et leurs produits.
Ce document est encore plein d’intérêt et nécessite un dépouillement plus complet en comparaison avec des données actuelles.
A lire
073PILLARD - TARINNotice sur l’emploi de la Tourbe comme engrais végétal
Cet article développe une utilisation nouvelles de la tourbe comme engrais végétal.
Cet emploi n’est pas tombé en désuétude mais se heurte à la protection actuelles de certaines zones sur le plan écologique.
La description des méthodes agronomiques mises en pratiques est intéressantes et permet de se faire une idée des progrès accomplis dans ce domaines.
Cette notice mérite d’être lue ne serait ce que pour se faire une idée de l’historicité de certaines techniques agricoles et de la précision avec laquelle les agriculteurs expérimentateurs l’appliqueraient.
A lire et à comparer avec les méthodes de même type actuellement mises en œuvre.
073PILLARD - TARINNotice sur l’emploi de la Tourbe comme engrais végétal
Cet article développe une utilisation nouvelles de la tourbe comme engrais végétal.
Cet emploi n’est pas tombé en désuétude mais se heurte à la protection actuelles de certaines zones sur le plan écologique.
La description des méthodes agronomiques mises en pratiques est intéressantes et permet de se faire une idée des progrès accomplis dans ce domaines.
Cette notice mérite d’être lue ne serait ce que pour se faire une idée de l’historicité de certaines techniques agricoles et de la précision avec laquelle les agriculteurs expérimentateurs l’appliqueraient.
A lire et à comparer avec les méthodes de même type actuellement mises en œuvre.
093C. BALTET - PETITDes avantages que peuvent offrir à la population de l’Aube la culture des mûriers et l’industrie séricicole et des moyens d’en favoriser l’introduction dans ce département.
Un article intéressant qui reprend des arguments déjà présentés par Mr C. Baltet. Il semble que ce dernier ait beaucoup de mal à faire admettre l’introduction du mûrier dans l’Aube et la sériciculture. S’il est exact que l’on peut procéder à pareille culture, celle-ci ne peut pas être généralisée à tout le département et réclame des soins particuliers. Ce qui ne paraît pas, sur le plan économique, se justifier.
A lire pour le point référentiel et fondamental mais article qui a un peu vieilli.
093C. BALTET - PETITDes avantages que peuvent offrir à la population de l’Aube la culture des mûriers et l’industrie séricicole et des moyens d’en favoriser l’introduction dans ce département.
Un article intéressant qui reprend des arguments déjà présentés par Mr C. Baltet. Il semble que ce dernier ait beaucoup de mal à faire admettre l’introduction du mûrier dans l’Aube et la sériciculture. S’il est exact que l’on peut procéder à pareille culture, celle-ci ne peut pas être généralisée à tout le département et réclame des soins particuliers. Ce qui ne paraît pas, sur le plan économique, se justifier.
A lire pour le point référentiel et fondamental mais article qui a un peu vieilli.
106PAILLOT de ST LEGERRapport sur des transplantations de pêchers, exécutés par le Sieur Lasnier, tailleur d’arbres fruitiers à Troyes
Bon exemple de transplantation de pêchers qui est encore pratiquée dans certaines régions de France par des jardiniers agriculteurs intégres. On sait qu’il est toujours délicat de transplanter des vieux arbres mais dans le cas d’espèce il semble que cette méthode ait porté ses fruits.
A lire pour l’histoire du jardinage.
106PAILLOT de ST LEGERRapport sur des transplantations de pêchers, exécutés par le Sieur Lasnier, tailleur d’arbres fruitiers à Troyes
Bon exemple de transplantation de pêchers qui est encore pratiquée dans certaines régions de France par des jardiniers agriculteurs intégres. On sait qu’il est toujours délicat de transplanter des vieux arbres mais dans le cas d’espèce il semble que cette méthode ait porté ses fruits.
A lire pour l’histoire du jardinage.
112de VILLEMEREUILRapport sur la ferme modèle de Belley
Compte-rendu rapide des résultats obtenus à la ferme de Belley qui montrent qu’elle a parfaitement été menée par l’équipe d’agriculteurs et d’enseignements.
Ces travaux doivent servir d’exemples à d’autres projets de ce type pour les départements français.
Il est regrettable d’ailleurs que cette initiative n’est pas durer plus longtemps ayant été abandonnée rapidement faute de moyens financiers.
112de VILLEMEREUILRapport sur la ferme modèle de Belley
Compte-rendu rapide des résultats obtenus à la ferme de Belley qui montrent qu’elle a parfaitement été menée par l’équipe d’agriculteurs et d’enseignements.
Ces travaux doivent servir d’exemples à d’autres projets de ce type pour les départements français.
Il est regrettable d’ailleurs que cette initiative n’est pas durer plus longtemps ayant été abandonnée rapidement faute de moyens financiers.
248C. BALTETRapport sur le cèdre du Liban des Fallets et sur le gros peuplier de St Julien
Excellent rapport sur une visite sylvicole ayant pour objectif une prospérité riche en arbres prestigieux. Texte bien documenté, ce qui n’est guère étonnant de la part de M. Baltet. Il peut servir de base à une étude sur les curiosités végétales du département.
A lire.
248C. BALTETRapport sur le cèdre du Liban des Fallets et sur le gros peuplier de St Julien
Excellent rapport sur une visite sylvicole ayant pour objectif une prospérité riche en arbres prestigieux. Texte bien documenté, ce qui n’est guère étonnant de la part de M. Baltet. Il peut servir de base à une étude sur les curiosités végétales du département.
A lire.
273AnonymeMercuriales du département de l’Aube pendant l’année 1873
Intéressant pour les statisticiens et les historiens.
A lire par les spécialistes.
273AnonymeMercuriales du département de l’Aube pendant l’année 1873
Intéressant pour les statisticiens et les historiens.
A lire par les spécialistes.
312Abbé d’ANTESSANTYNotes ornithologiques
Note signalant la capture de trois oiseaux reconnus comme fort rares dans le département : le cygne sauvage (cygne ferus), la cigogne noire et le bec-croisé (loxia cervirostra).
Grand intérêt pour l’ornithologue.
A lire car intéressant sur le plan de l’inventaire.
312Abbé d’ANTESSANTYNotes ornithologiques
Note signalant la capture de trois oiseaux reconnus comme fort rares dans le département : le cygne sauvage (cygne ferus), la cigogne noire et le bec-croisé (loxia cervirostra).
Grand intérêt pour l’ornithologue.
A lire car intéressant sur le plan de l’inventaire.
318F. FONTAINENavigation de la Haute Seine dans les temps modernes
Document très technique présentant un certain intérêt car il permet de voir comment on traitait les problèmes de travaux publics à l’époque.
Il semble cependant qu’il y ait aussi un intérêt historique et géographique car on voit déjà poindre des sujets qui sont actuellement à l’honneur : canal de la Haute Seine entre autre.
Très intéressant quand même à lire par les historiens, les géographes et les chercheurs concernés par l’eau en général et les transports.
L’auteur semble particulièrement passionné par le sujet et transmet avec intelligence son message.
A lire attentivement car assez complexe.
318F. FONTAINENavigation de la Haute Seine dans les temps modernes
Document très technique présentant un certain intérêt car il permet de voir comment on traitait les problèmes de travaux publics à l’époque.
Il semble cependant qu’il y ait aussi un intérêt historique et géographique car on voit déjà poindre des sujets qui sont actuellement à l’honneur : canal de la Haute Seine entre autre.
Très intéressant quand même à lire par les historiens, les géographes et les chercheurs concernés par l’eau en général et les transports.
L’auteur semble particulièrement passionné par le sujet et transmet avec intelligence son message.
A lire attentivement car assez complexe.
332J. LAMBERTSur l’existence de l’étage valengien et sur l’oscillation barrémienne dans l’Aube et dans l’Yonne avec observations sur les échinidés de ces étages
Très intéressant article bien documenté qui dénonce certaines erreurs commises à propos du barrémien et du valengien. Le dernier terme retenu est maintenant valenginien. La paléoécologie est bien vue en particulier celle des échinides tout au moins pour le département.
A lire avec beaucoup de précaution, car il semble que certains constats faits sur le terrain ont été révisés postérieurement par les géologues actuels mais cet article manque un peu dans l’étude de la région.
A lire par les spécialistes
332J. LAMBERTSur l’existence de l’étage valengien et sur l’oscillation barrémienne dans l’Aube et dans l’Yonne avec observations sur les échinidés de ces étages
Très intéressant article bien documenté qui dénonce certaines erreurs commises à propos du barrémien et du valengien. Le dernier terme retenu est maintenant valenginien. La paléoécologie est bien vue en particulier celle des échinides tout au moins pour le département.
A lire avec beaucoup de précaution, car il semble que certains constats faits sur le terrain ont été révisés postérieurement par les géologues actuels mais cet article manque un peu dans l’étude de la région.
A lire par les spécialistes
335A. PLOYEBasidiomycètes nouveaux rares ou intéressants
Suite intéressante se la constitution à la flore phanérogamique de l’Aube de Guyot et Hariot. Ce document malgré les doutes exprimés par M. Ployé est intéressant. La classification respecte celle existante et donne naissance à des sources d’informations pleines d’intérêt pour les chercheurs. L’auteur n’hésite pas, lorsqu’il y a un doute à présenter les avis opposés des spécialistes, ce qui est honnête de sa part pour exemple l’amanite vaginata.
En résumé, un document de grand intérêt à lire malgré tout avec certaines précautions car il peut y avoir quelques erreurs de détermination liées en particulier à la modification de la taxonomie.
A lire avec beaucoup de prudence en comparant avec les diverses classifications postérieurs.
335A. PLOYEBasidiomycètes nouveaux rares ou intéressants
Suite intéressante se la constitution à la flore phanérogamique de l’Aube de Guyot et Hariot. Ce document malgré les doutes exprimés par M. Ployé est intéressant. La classification respecte celle existante et donne naissance à des sources d’informations pleines d’intérêt pour les chercheurs. L’auteur n’hésite pas, lorsqu’il y a un doute à présenter les avis opposés des spécialistes, ce qui est honnête de sa part pour exemple l’amanite vaginata.
En résumé, un document de grand intérêt à lire malgré tout avec certaines précautions car il peut y avoir quelques erreurs de détermination liées en particulier à la modification de la taxonomie.
A lire avec beaucoup de prudence en comparant avec les diverses classifications postérieurs.
351J. PERRETRapport sur les travaux des membres de la Société Académiques de l’Aube
Document intéressant mais qui ne comporte que des résumés de travaux historiques, d’arts et de beaux-arts. Il semble que l’agriculture, les sciences et les techniques aient perdu leur «voix au chapitre » ce qui est regrettable, surtout dans un département comme l’Aube.
A lire par les chercheurs en sciences humaines.
351J. PERRETRapport sur les travaux des membres de la Société Académiques de l’Aube
Document intéressant mais qui ne comporte que des résumés de travaux historiques, d’arts et de beaux-arts. Il semble que l’agriculture, les sciences et les techniques aient perdu leur «voix au chapitre » ce qui est regrettable, surtout dans un département comme l’Aube.
A lire par les chercheurs en sciences humaines.
352AnonymeExtrait du registre des procès –verbaux des séances pendant l’année 1931
Document très intéressant sur l’évolution générale es sociétés locales. Sa lecture montre une légère reprise de la diversification entre sciences et histoire qui mérite d’être soulignée.
Autrement, il semble qu’il faille, pour les chercheurs, avoir recours à une lecture fine des résumés pour voir s’il y a intérêt à se reporter aux documents complets existants dans la bibliothèque de la Société.
A lire.
352AnonymeExtrait du registre des procès –verbaux des séances pendant l’année 1931
Document très intéressant sur l’évolution générale es sociétés locales. Sa lecture montre une légère reprise de la diversification entre sciences et histoire qui mérite d’être soulignée.
Autrement, il semble qu’il faille, pour les chercheurs, avoir recours à une lecture fine des résumés pour voir s’il y a intérêt à se reporter aux documents complets existants dans la bibliothèque de la Société.
A lire.
357AnonymeDiscours de M. le Comte Chandon de Briailles, Président sortant
Document présentant peu d’intérêt à lire, cependant, pour ce tenir au courant de l’évolution de la Société mais n’apportant pas grand chose.
357AnonymeDiscours de M. le Comte Chandon de Briailles, Président sortant
Document présentant peu d’intérêt à lire, cependant, pour ce tenir au courant de l’évolution de la Société mais n’apportant pas grand chose.
358AnonymeDiscours de M. F. DOE nouveau Président
Document intéressant sur les problèmes de la forêt et de l’aménagement du territoire.
Prise de position très percutante sur l’exploitation des forêts dans la région constitue un réel problème économique.
A lire avec beaucoup d’intérêt.
358AnonymeDiscours de M. F. DOE nouveau Président
Document intéressant sur les problèmes de la forêt et de l’aménagement du territoire.
Prise de position très percutante sur l’exploitation des forêts dans la région constitue un réel problème économique.
A lire avec beaucoup d’intérêt.
365AnonymeProcès-verbaux des séances de la Société de 1940
Procès-verbal intéressant pour les historiens et les chercheurs en Arts. Un excellent travail est présenté concernant des modifications de limites administratives à Bar-sur-Seine et les Riceys.
Aucune allusion n’est faite au sujet des sciences et de l’agriculture.
A lire.
365AnonymeProcès-verbaux des séances de la Société de 1940
Procès-verbal intéressant pour les historiens et les chercheurs en Arts. Un excellent travail est présenté concernant des modifications de limites administratives à Bar-sur-Seine et les Riceys.
Aucune allusion n’est faite au sujet des sciences et de l’agriculture.
A lire.
380P. JACQUINOT à Colombé la Fosse
Elles portent sur la recherche de porte-greffe et sur la taille. Ensuite elles concernent la recherche des cépages à adapter.
En résumé, on peut dire que les surfaces susceptibles d’être reconstituées dans l’Aube concernent plusieurs centaines d’hectares capables de donner des vins de bon crû.
Article à lire, avec attention car il constitue une bonne source d’informations même pour le lecteur moyen.
Article à lire avec soin.
380P. JACQUINOT à Colombé la Fosse
Elles portent sur la recherche de porte-greffe et sur la taille. Ensuite elles concernent la recherche des cépages à adapter.
En résumé, on peut dire que les surfaces susceptibles d’être reconstituées dans l’Aube concernent plusieurs centaines d’hectares capables de donner des vins de bon crû.
Article à lire, avec attention car il constitue une bonne source d’informations même pour le lecteur moyen.
Article à lire avec soin.
382CHATONRentabilité de la populiculture – Région auboise
Rapide mais excellente étude sur la populiculture dans l’Aube.
L’auteur dénonce un certain nombre d’idées reçues avec juste raison en particulier celle selon laquelle le peuplier devait être planté dans de mauvais terrains. Il semble qu ‘au contraire il s’accommode de moyens et bons terrains fournissent des produits de haute qualité et à bon rendement.
La seconde remarque à faire porte sur la notion des variétés : la Robusta arrive en tête suivie de la Sérotina. Le seul rejet est l’abandon de la Canada, la troisième remarque porte sur le rendement réel qui fait du peuplier un arbre qui ne constitue pas un tout-venant et ne doit pas être implanté partout.
Enfin, le dernier point concerne les conditions d’entretien qui sont particulièrement draconiennes et prenantes en permanence.
En résumé, un document à lire et à méditer.
382CHATONRentabilité de la populiculture – Région auboise
Rapide mais excellente étude sur la populiculture dans l’Aube.
L’auteur dénonce un certain nombre d’idées reçues avec juste raison en particulier celle selon laquelle le peuplier devait être planté dans de mauvais terrains. Il semble qu ‘au contraire il s’accommode de moyens et bons terrains fournissent des produits de haute qualité et à bon rendement.
La seconde remarque à faire porte sur la notion des variétés : la Robusta arrive en tête suivie de la Sérotina. Le seul rejet est l’abandon de la Canada, la troisième remarque porte sur le rendement réel qui fait du peuplier un arbre qui ne constitue pas un tout-venant et ne doit pas être implanté partout.
Enfin, le dernier point concerne les conditions d’entretien qui sont particulièrement draconiennes et prenantes en permanence.
En résumé, un document à lire et à méditer.
541C. BALTETLa production du vin et du cidre dans le département de l’Aube
Article plein d’intérêt, ce qui n’étonne pas de Mr C. Baltet, sur deux productions, le vin et le cidre qui ont une place de choix dans l’agriculture auboise.
Ce document est à dépouiller avec précision car il révèle des informations n’existant pas dans d’autres sources d’information.
Intéressant surtout pour le naturaliste, l’agronome et l’historien.
A lire
541C. BALTETLa production du vin et du cidre dans le département de l’Aube
Article plein d’intérêt, ce qui n’étonne pas de Mr C. Baltet, sur deux productions, le vin et le cidre qui ont une place de choix dans l’agriculture auboise.
Ce document est à dépouiller avec précision car il révèle des informations n’existant pas dans d’autres sources d’information.
Intéressant surtout pour le naturaliste, l’agronome et l’historien.
A lire