Recherche arborescence

FicheAuteurTitre - Résumé
001DUBOIS de MORAMBERTCulture du blé Lammas
Il semble que cette expérience ait été menée à petite échelle et pendant peu de temps. Le blé Lammas méritait d’être retenu dans un assolement régulier et sur certains sols bien connus.
Cet article est malgré tout intéressant mais aurait mérité d’être un peu plus détaillé tout au moins au niveau des techniques agronomiques.
Il semble que l’article suivant page 24 vienne compléter heureusement ce document.
cultivateurs, sur le commerce de Troyes et des autres villes du département.
Malgré les attaques du phylloxéra, les traitements chimiques au sulfure de carbone ont permis la mise en place d’une reconstitution progressive du vignoble sur les 4 000 hectares des 13 829 hectares restants.
Cet article permet de montrer que le vignoble actuel possède sensiblement la même superficie qu’en 1900.
Cette analyse est très soigneuse et permet de se faire une idée précise de la situation de la viticulture dans l’Aube au cours de cette période.
A lire et à commenter.
001DUBOIS de MORAMBERTCulture du blé Lammas
Il semble que cette expérience ait été menée à petite échelle et pendant peu de temps. Le blé Lammas méritait d’être retenu dans un assolement régulier et sur certains sols bien connus.
Cet article est malgré tout intéressant mais aurait mérité d’être un peu plus détaillé tout au moins au niveau des techniques agronomiques.
Il semble que l’article suivant page 24 vienne compléter heureusement ce document.
cultivateurs, sur le commerce de Troyes et des autres villes du département.
Malgré les attaques du phylloxéra, les traitements chimiques au sulfure de carbone ont permis la mise en place d’une reconstitution progressive du vignoble sur les 4 000 hectares des 13 829 hectares restants.
Cet article permet de montrer que le vignoble actuel possède sensiblement la même superficie qu’en 1900.
Cette analyse est très soigneuse et permet de se faire une idée précise de la situation de la viticulture dans l’Aube au cours de cette période.
A lire et à commenter.
009DUBOISSur la culture du blé Lammas pendant l’année agricole 1821 - 1822
Compte – rendu intéressant d’une expérimentation qui aurait pu bien tourner si les agriculteurs testeurs avaient un peu mieux joué le « jeu » en répondant aux questions.
On peut reprocher que l’expérimentation ne se soit étendue qu’à un petit niveau.
Il ne semble pas qu’actuellement, en consultant le livre de Soltenet sur les productions végétales ce blé soit resté à l’honneur dans certaines régions de France. L’article conserve quand même un intérêt méthodologique.
A lire.
009DUBOISSur la culture du blé Lammas pendant l’année agricole 1821 - 1822
Compte – rendu intéressant d’une expérimentation qui aurait pu bien tourner si les agriculteurs testeurs avaient un peu mieux joué le « jeu » en répondant aux questions.
On peut reprocher que l’expérimentation ne se soit étendue qu’à un petit niveau.
Il ne semble pas qu’actuellement, en consultant le livre de Soltenet sur les productions végétales ce blé soit resté à l’honneur dans certaines régions de France. L’article conserve quand même un intérêt méthodologique.
A lire.
013DUBOISCompte – rendu de la culture du blé Lammas 3ème partie
Voici le 3ème article sur ce type de culture qui paraît accréditer l’idée que c’est un blé de printemps parfaitement adaptable à nos régions, moyennant certaines conditions de culture.
Il serait nécessaire de voir si actuellement ce blé continue à être cultivé dans l’aube. Un contact pris avec les établissements Soufflet m’a indiqué que cette variété ne se faisait plus.
Ce document possède donc une valeur historique et expérimentale.
013DUBOISCompte – rendu de la culture du blé Lammas 3ème partie
Voici le 3ème article sur ce type de culture qui paraît accréditer l’idée que c’est un blé de printemps parfaitement adaptable à nos régions, moyennant certaines conditions de culture.
Il serait nécessaire de voir si actuellement ce blé continue à être cultivé dans l’aube. Un contact pris avec les établissements Soufflet m’a indiqué que cette variété ne se faisait plus.
Ce document possède donc une valeur historique et expérimentale.
018DUBOIS4ème compte – rendu de la culture du blé Lammas dans le département de l’aube
Mr Dubois continue son apologie du blé Lammas malgré certaines réticences enregistrées parmi les agriculteurs.
Il semble cependant que les semis relatifs obtenus concernait les terres calcaires et les terres siliceuses qui sont présentés ne soient plus bien à la mode auprès des professionnels.
Nous retrouvons par contre des remarques déjà faites dans les articles précédents sur ce sujet.
A lire et à commenter.
018DUBOIS4ème compte – rendu de la culture du blé Lammas dans le département de l’aube
Mr Dubois continue son apologie du blé Lammas malgré certaines réticences enregistrées parmi les agriculteurs.
Il semble cependant que les semis relatifs obtenus concernait les terres calcaires et les terres siliceuses qui sont présentés ne soient plus bien à la mode auprès des professionnels.
Nous retrouvons par contre des remarques déjà faites dans les articles précédents sur ce sujet.
A lire et à commenter.
023BERTHELINNotice sur le maïs
Il s’agit d’une notice intéressante qu’il faudrait malgré tout mettre à jour eu égard aux progrès scientifiques actuels. En effet, d’origine fort ancienne, cette espèce végétale possède à l’époque 7 variétés. Aujourd’hui elle en a un très grand nombre qui s’adaptent à toute sorte de milieux écologiques variés. Les problèmes posés ici se sont posé à la même époque dans toute la France peut-être avec moins d’acuité. Quant aux modes de culture proposées, il semble que parmi les 4 aucune n’est actuellement utilisé tout au moins sur le territoire aubois.
Il y aurait beaucoup à dire sur ce document car il présente un certain nombre d’erreurs scientifiques et techniques qui le rende difficile à interpréter par instant.
A lire quand même pour l’histoire de l’agriculture
023BERTHELINNotice sur le maïs
Il s’agit d’une notice intéressante qu’il faudrait malgré tout mettre à jour eu égard aux progrès scientifiques actuels. En effet, d’origine fort ancienne, cette espèce végétale possède à l’époque 7 variétés. Aujourd’hui elle en a un très grand nombre qui s’adaptent à toute sorte de milieux écologiques variés. Les problèmes posés ici se sont posé à la même époque dans toute la France peut-être avec moins d’acuité. Quant aux modes de culture proposées, il semble que parmi les 4 aucune n’est actuellement utilisé tout au moins sur le territoire aubois.
Il y aurait beaucoup à dire sur ce document car il présente un certain nombre d’erreurs scientifiques et techniques qui le rende difficile à interpréter par instant.
A lire quand même pour l’histoire de l’agriculture
078PILLARD - TARINExpérience sur les moyens préservatifs de la carie du blé
Très intéressante expérience menée par un membre actif de la société qui part d’une constatation simple de l’emploi du sel combiné avec de la chaux peut avoir des effets sur la carie du blé.
Il y a beaucoup d’expériences réalisées dans ce domaine qui se sont révélées infructueuses. Mr Pillard – Tarin suivant les travaux de Mathieu de Dombasle a appliqué à ses parcelles atteintes par la carie cette méthode qui par contre a donné d’excellents résultats.
A lire pour l’intérêt méthodologique.
078PILLARD - TARINExpérience sur les moyens préservatifs de la carie du blé
Très intéressante expérience menée par un membre actif de la société qui part d’une constatation simple de l’emploi du sel combiné avec de la chaux peut avoir des effets sur la carie du blé.
Il y a beaucoup d’expériences réalisées dans ce domaine qui se sont révélées infructueuses. Mr Pillard – Tarin suivant les travaux de Mathieu de Dombasle a appliqué à ses parcelles atteintes par la carie cette méthode qui par contre a donné d’excellents résultats.
A lire pour l’intérêt méthodologique.