L'Éducation de la Vierge de Montiéramey.

Dans la première moitié du 16e siècle, Les sculpteurs champenois eurent une vraie prédilection pour le thème que nous représentons et qui vient des Flandres et d'Allemagne. On y retrouve la sagesse de sainte Anne, le charme de la petite Vierge Marie. Comme l'artiste a tenu à nous représenter avec élégance ! Nos habits sont surchargés de tous les colifichets à la mode : franges, bordures brodées, ceinture de grosses perles, tissus fins et travaillés, bijoux, et jusqu'à cette bourse gracieuse qui pend dans l'ouverture de la robe de la Vierge Marie.

Mais le principal est ce livre que sainte Anne présente à Marie. C'est certainement un de ces livres imprimés sur deux colonnes qui ressemblent encore aux manuscrits. Le temps de l'imprimerie triomphe. La question de la transmission d'une génération à l'autre se pose avec acuité et en d'autres termes. Le peuple a accès au savoir, il faut apprendre très tôt, Marie montre l'exemple : à presque dix ans elle sait bien suivre avec son stylet, ligne à ligne, guidée par sa maman, ce qui dans la bible annonce son destin et celui de l'enfant qu'elle mettra au monde.

Education of the Virgin Montiéramey.

Sculptors from Champagne in the first half of the C16th had a true predilection for the theme, which we represent, that came from Flanders and Germany. You can see the wisdom of Saint Anne and the charm of the small Virgin Mary. The artist made a point of depicting us with elegance! Our clothes are overloaded with fashionable trinkets: fringes, embroidered borders, girdles with large pearls, fine and worked fabrics, jewels, and this graceful purse that hangs in the opening of the Virgin Mary’s dress.

The most important thing is this book that Saint Anne is presenting to Mary. It is certainly one of those books printed in two columns that resembled manuscripts. This was the age of printing. The question of the transmission of knowledge from one generation to another is treated with acuity here. The people have access to knowledge, one must start to learn very early in life, Mary shows the example. She’s almost ten and can follow very well with her stylet, line by line, guided by her mum. The woman in the Bible who announces her destiny and that of the child she will bear.