La cuve baptismale de la Loge-aux-chèvres.

Je suis le témoin, non d'une ancienne église monumentale construite dans le goût classique qui triomphe en Champagne au milieu du 16e siècle (l'église actuelle a remplacé en fait un petit édifice en bois, voûté en berceau) mais je conserve le souvenir d'une cérémonie familiale prestigieuse pour laquelle j'ai été commandée. Sur mes flancs une belle inscription en précise les circonstances. J'ai certainement rempli pour la première fois mon office de cuve, en 1559, à l'occasion du baptême d'un rejeton issu du mariage de noble Jehan (VI) de Mesgrigny, président au présidial de Troyes, seigneur de La Loge-aux-Chèvres (et aussi de La Villeneuve-aux-chênes) avec Dame Marie de Pleurs. Par mes têtes de lions (emblème des Mesgrigny), par les armoiries mêlées que je porte des familles de Mesgrigny et de Pleurs, et peut-être plus encore par mon côté " goût du jour " : un classicisme très épuré, je témoigne de la volonté de ces familles en pleine ascension sociale, non seulement de renforcer leur implantation sur le territoire rural source de revenus réguliers, mais de guider le goût vers les modèles de cour.

M. H. 12-01-1977

Font La Loge-aux-Chévres.

I replaced a small wooden building with gothic arches. I am not just a witness to the monumental churches constructed in the classical style that triumphed in the Champagne region in the middle of the C16th but I also preserve the memory of a prestigious domestic ceremony for which I was ordered. On my sides a beautiful inscription gives the details of the circumstances. I was certainly filled for the first time in my function as font, in 1559, on the occasion of the baptism of a child of the noble Jehan (VI) of Mesgrigny, president of a tribunal in Troyes, seignior of La Loge-aux-Chévres (and also La Villeneuve-aux-chênes)) and Lady Marie de Pleure. By my lions heads (emblem of the Mesgrigny’s), by the coats of arms that I bear for the families of Mesgrigny and Pleurs, and perhaps moreover for my aspect« current taste »: a very purified classicism, I testify to the will of these families in full social ascension, not only to reinforce their implantation on the farmlands that were a source of regular incomes, but to also guide tastes toward court models.

M. H. 12-01-1977