Les sièges de Juvanzé

Dans ce décors intacte et modeste à la fois d'une église rurale, mon confort surprend. Il faut m'imaginer garni d'un bon coussin de plume dit le grande siège (ou cathèdre) de M. le Curé… Comme je suis rude répond le modeste grand banc-coffre. J'en ai accueilli des clercs distraits et des enfants de chœur turbulents. Ce qui est merveilleux chez nous disent en cœur les deux meubles, c'est qu'en nous regardant attentivement on mesure l'évolution de la mode sur plus d'un siècle. Les deux menuisiers qui nous ont exécutés avaient l'un et l'autre un grand métier : découpe, assemblage, tenons et mortaises, fines chevilles… mais de mon temps dit le plus ancien, disons au temps où les ducs de Bourgogne étaient suzerains de Juvanzé, la mode était aux panneaux imitant les plis d'une serviette, alors que pour le grand siège (peut-être la fin du règne du roi François 1er, au milieu du 16e siècle), le décor géométrique à l'italienne l'a emporté.

M. H. 09-10-1961
M. H. 15-09-1984

Seating Juvanzé

In the well preserved but modest decor of a rural church, my comfort is surprising. You have to imagine me covered with a good feather cushion says the big chair or cathedra of M. the Cure… How I am rough answers the modest large coffer bench . I welcomed some of the absent-minded clerks and the turbulent choir children. Its so wonderful here say both pieces of furniture. It is by looking attentively at us that one measures the evolution of styles over more than a century. The two joiners who made us had an important trade: cutting, assembling, tenons and mortises, fine dowels… but in my time says the oldest, that is to say the time when the dukes of Burgundy were suzerains of Juvanzé, the fashion was for linen fold panels , whereas for the big seat ,maybe from the end of the reign of Francis 1, a décor with Italian influences has replaced my style.

MR. H. 09-10-1961
MR. H. 15-09-1984