Saint -Éloi de Bouranton

Vous avez du mal à me reconnaître ? … Je suis cependant un familier de votre enfance… Saint Éloi, vous savez le ministre qui demande au bon roi Dagobert de remettre sa culotte à l'endroit… aujourd'hui ce serait la veste… Le sculpteur champenois du début du 16e siècle ne m'a pas représenté sous la forme d'un vieil évêque barbu et au sommet de ma carrière politique, mais d'un jeune artisan tel qu'on pouvait en voir dans les rues de Troyes. Je suis élégamment vêtu d'une blouse bien coupée et serrée à la taille par une ceinture nouée. Devant moi mon nécessaire d'orfèvre : l'enclume, les maillets et même un fer à cheval pour vous porter bonheur…
Mon visage plein et gracieux respire la joie de vivre de ce début du 16e siècle, au temps où le beau roi François guerroyait en Italie et en rapportait tant de choses, en particulier ce charmant béret qui a dû faire craquer bien des champenoises avant que je n'entreprenne une carrière brillante dans l'Église et de devenir évêque et conseiller du roi…

M. H. 27-12-1927

Saint Eloy Bouranton

Every French child knows the nursery rhyme about king Dagobert and me… I’m the Saint Eloy who told the king that he had his breeches on the wrong way round. The sculptor from Champagne at the beginning of the C16th didn’t depict me in the form of an old, bearded bishop at the summit of my political career, but as a young craftsman one could have seen in the streets of Troyes. I am elegantly dressed in a well-cut blouse tightened at the waist by a knotted belt. In front of me there are a goldsmith’s essential tools: an anvil, mallets and even a horseshoe to bring you luck…
My full and gracious face breathes the joie de vivre of the beginning of the C16th The handsome king Francis 1 went to fight in Italy and brought back many things from his wars. The style of my charming beret that would have delighted the local girls is an example. I went on to have a brilliant career in the church and became a bishop and counsellor to the king…

M. H. 27-12-1927