Grande statue de la vierge de Bossancourt

Cette église, restée modeste et rustique, m'est consacrée en mon Assomption au ciel. Mais le sculpteur de la fin du 13e ou du tout début du 14e siècle qui m'a faite bien monumentale, a préféré, probablement à la demande du clergé et des habitants de ce riant village, me représenter sous la forme de Marie reine (je porte une couronne agrémentée de pierres précieuses) et vierge mère. Je suis bien " gothique " et une expression empreinte d'humanité est bien sensible dans le mouvement élégant de ma main droite qui devait tenir un bouquet de fleurs, et sur mes traits dont la douceur fait penser à la statuaire du grand portail de Reims. Oui, comme toutes les mamans, mon petit bonhomme m'amuse à faire coucou d'une main derrière mon voile et de l'autre à tirer sur le cordon qui retient mon vaste manteau. Un manteau si large qu'il peut contenir toutes les tendresses du monde.

M. H. 27-12-1913

Large Statue Virgin Mary Bossancourt

This church, has remained modest and rustic, and is dedicated to my assumption. But the sculptor from the end of the C13th or the beginning of the C14th that made me so monumental, preferred, probably at the demand of the clergy and the inhabitants of this pleasant village, to depict me in the form of Mary the queen, I am wearing a crown decorated with precious stones, and the virgin mother. I am very « Gothic ». The elegant movement of my right hand that had to hold a bouquet of flowers is very human, and the sweetness of my features makes one think of the statuary of the portal of the cathedral in Reims. Yes, like all mums, my little boy is amusing me by waving his hand behind my veil and with the other pulling on the cord that fastens my vast cloak. A cloak so large that it can contain all the tenderness of the world.

MR. H. 27-12-1913