Saint-Jacques de Blaincourt

Quelle va être votre surprise en me découvrant caché dans cette belle et modeste église de campagne ! Je suis l'apôtre Jacques. Ne vous y trompez pas, si le bois d'où je suis tiré ne vient pas de très loin, le sculpteur qui m'a créé, au plus tard à la fin du 15e siècle, avait beaucoup de métier. Voyez avec quelle maîtrise il m'a campé. Je suis l'apôtre en marche; j'ai même été l'un des premiers avec mon frère Jean, que Jésus a choisi, au point que j'en ai les traits : la douceur et la fermeté se lisent sur mon visage. Je me suis arrêté un moment pour prêcher dans ce village. J'ai les pieds nus, l'habit court et le bâton du pélerin à la main. Sur mes épaules j'ai jeté une chaude pélerine dont j'ai relevé avec vigueur un des pan. Mon message est clair, il est dans cet évangile que je tiens de la main gauche : soyez pauvre comme moi, partagez ce que vous avez, les biens dont vous disposez ne vous sont que prêtés et tôt ou tard, comme vous n'êtes, comme moi, que des pélerins sur cette terre, il faudra tout laisser... alors. Mais je suis déjà passé, si vous avez retenu ma leçon, c'est bien, sinon.... le maître m'a enseigné ce que je devais faire : secouer en sortant la poussière de mes pieds en guise d'adieu.

Saint-James Blaincourt

What a surprise to discover me hidden in this modest, beautiful country church! I am St James. A skilled local craftsman carved me towards the end of the C15th. His portrayal of me walking is masterful. I was one of the first with my brother John to be chosen by Jesus .You can see in my face the softness and firmness of the first apostles. I have stopped for a moment to preach in this village. My feet are naked, my jacket is short and I have a pilgrim’s stick in my hand. I’ve raised one side of the warm cloak I’m wearing. My message is clear, it is written in this New Testament which I’m holding in my left hand: be poor like me, divide what you have, the goods you have are only lent and sooner or later, as you are, like me, only pilgrims here, it will be necessary to leave everything behind. But I have already passed through, if you have remembered my lesson, it is good, if not.... the Master taught me what I was to do: shake the dust from me feet when leaving as a way of saying good-bye.